5-Mythes-et-Réalités-du-Building-Information-Modeling-Continuum-revendeur-Autodesk-au-MAroc-Autodeskreseller-Maroc

5 mythes communs à dévoiler autour du BIM

Les secteurs de l’architecture, l’ingénierie et la construction (AEC) ont été façonné par la technologie atteignant les niveaux de transformation digitale 4.0. Des plans 2D aux modèles intelligents As Built, le Building Information Modeling (BIM) a révolutionné le marché de l’AEC . 

L’usage du BIM ou de la modélisation des constructions et infrastructures se développe à grands pas au Maroc. Toutefois, le taux d’implémentation du processus complet du BIM dans les projets de construction ou de rénovation reste limité et très faible par rapport à nos pays voisins en Afrique et aux autres pays à l’international. 

Plusieurs sont les fausses idées et les mythes que vous pouvez avoir autour du BIM. Dans cet article, on dénonce 5 mythes sur le Building Information Modeling pour vous encourager à faire vos premiers pas ou booster votre carrière en BIM.

1- L’implémentation du BIM entraine plus de dépenses

Dans le contexte actuel des partenariats internationaux, le développement de nouvelles entités et la construction de nouveaux sites commerciaux, industriels, institutionnels ou même résidentiels sont prévus afin de pouvoir attirer plus d’investisseurs et de porteurs de projets. 

Dans ce sens, répondre aux normes et exigences internationales de construction devient une obligation et non un choix. 

Le changement et la mise à jour des anciennes méthodes de travail va certes engendrer des couts de plus pour l’entreprise; mais un retour sur investissement est certainement garanti si les bonnes décisions sont prises et que vos ressources sont déployées comme il le faut.

Le BIM, dans un premier lieu, sert d’outil de résolution de tous les problèmes que vous pourriez trouver dans vos chantiers avant même d’entamer le processus de construction d’où le but d’avoir un modèle ‘’As Built’. Dans la phase de rénovation, créer un modèle 3D et y intégrer une solution management vous épargnera temps et dépenses et vous aidera à la gestion de vos sites tout au long du cycle de vie du bien. 

 2- Le BIM est bénéfique uniquement pour les architectes et les ingénieurs 

Grace au partage de données et aux plateformes de collaboration du BIM,  les maitres d’œuvres et maitres d’ouvrages peuvent communiquer avec précision et satisfaire les besoins et attentes de leurs clients. L’exploitation des données numériques cohérentes et structurées de leurs projets permet à toute partie intéressée, sans formation spécialisée dans les métiers de l’architecture , l’ingénierie ou construction, de voir clairement le rendu final et avoir une idée des couts, durée de réalisation, efficacité énergétique et bien d’autres variables selon le besoin. 

La valeur ajoutée du BIM, en effet, est perçue à travers la qualité des rendus du BIM nécessaires à la planification, la conception, la livraison et la gestion efficace des processus et des politiques afin de guider et de garantir une collaboration fluide entre les différents acteurs tout au long du processus de construction.

3- Le BIM n’est qu’une modélisation 3D 

Le BIM ne se limite pas uniquement à créer une représentation visuelle d’un objet ou d’une construction physique, mais plutôt à concevoir, construire et exploiter plus efficacement les bâtiments et les infrastructures avec différentes équipes tout au long du projet. Comment? Le processus du BIM peut être réduit en 3 étapes majeures. 

On entame le processus du BIM à travers la Modélisation Architecture, Structure et MEP en 3D afin d’obtenir un modèle unifié de toute la construction BIM. 

La Coordination BIM, est la deuxième phase du BIM et l’étape cruciale de tout le processus.  Elle est initiée par le Clash Detection ou détection de clashs inter-maquettes et entre maquettes afin d’éliminer toutes les erreurs éventuelles avant même la première réunion du chantier. Cette étape permet une optimisation matérielle de 40% et un gain de temps de plus que 20%. Ensuite vient le Quantity Takeoff qui permet l’extraction des quantités exactes nécessaires à la construction du bien. Et pour une meilleure gestion des flux de données entre les différentes équipes de travail, la plateforme collaborative BIM 360 s’impose. Une interface qui permet une communication fluide entre les différentes parties du projet grâce a un partage instantané des données et une fluidité des échanges sur la plateforme. Enfin, après la modélisation et la coordination BIM , le résultat est le « modèle As built » qui n’est autre que la représentation telle que construite de vos bâtiments ou infrastructures contenant toutes. À ce niveau, vous pouvez commencer à intégrer d’autres dimensions ( au-delà du 3D )comme les données énergétiques, une solution de facility management ou autre composante selon vos besoins et objectifs .

4- Le BIM est pour les grandes structures 

Pour les petites entreprises, oser faire le premier pas et relever de nouveaux défis n’est pas toujours évident. 

Une simple pensée au déploiement du BIM au sein de la société entraine plusieurs craintes et calculs. Majoritairement au niveau des budgets et les couts d’implémentation y afférents.

Hors, une petite entreprise dispose de processus moins complexes et simples ce qui rend l’implémentation du BIM beaucoup moins couteuse que les grandes structures et plus simple. Outre cela, les ressources et informations du BIM sont en abondance et de plus en plus à la portée. Investir dans le BIM pour les petites entreprises permettra surement d’augmenter leurs parts de marché et renforcera leur positionnement au sein du marché. C’est un avantage concurrentiel qui ne devrait point vous échapper!

5- Le BIM est une technologie 

Le BIM n’est pas un modèle établi, ce n’est non plus une simple technologie. Le BIM est une méthodologie de travail, une approche qui vise à favoriser l’interopérabilité entre les différents intervenants des projets de construction. 

Grace au BIM, il est possible de partager instantanément les informations dudit projet sous différents formats numériques. Il est possible également d’assurer un monitoring des données afin de collecter le maximum d’informations et de feedbacks concernant toutes les décisions pouvant affecter l’état du bien et à n’importe quel moment. 

Ceci dit, le BIM est l’outil clé qui vous permettra la gestion des données tout au long du cycle de vie de votre bien, de sa conception à sa démolition éventuelle.

À Continuum, leader du BIM au Maroc, notre équipe a développé une expertise et un savoir-faire en BIM qui nous ont permis d’acquérir de nouveaux marchés et accompagner plus de clients au cours de la transformation digitale de leurs projets de construction à l’échelle nationale et à l’international. 

Vous souhaitez implémenter le BIM ou bien développer vos compétence et votre expertise dans ce domaine ? N’hésitez pas à nous contacter et à nous adresser vos requêtes autour du BIM.

Continuum – Your BIM Partner. 

Ouvrir le Chat
Besoin d'aide
Bonjour 👋
Comment pourrais je vous aider ?